Qu’est-ce que l’IMC?

L’IMC est un terme inventé en 1972 et reconnu par les grands organismes internationaux comme l’OMS. Il permet de diagnostiquer de manière objective les risques de surpoids liés à la santé. L’IMC ou indice de masse corporelle est un indicateur fiable permettant d’évaluer la corpulence d’un individu à partir de sa taille et de son poids. Le résultat ne tient pas compte de la masse musculaire ce qui pourrait défavoriser certaines catégories de personnes comme les sportifs.

Calculateur d’indice de masse corporelle (IMC)

Interprétation des résultats du calcul de l’IMC

Selon le tableau de classification fourni par l’OMS, l’interprétation est la suivante :

IMCInterprétation
Entre 16,5 et 18,5Maigreur
Entre 18,5 et 25Corpulence normale
Entre 25 et 30Surpoids
Entre 30 et 35Obésité modérée
Entre 35 et 40Obésité sévère
Au-delà de 40Obésité morbide

IMC Homme, Femme et Enfant : les différences de calcul

À la base, cet indice n’était associé qu’aux adultes, mais en raison des problèmes d’embonpoint chez les jeunes, il est désormais possible de calculer l’IMC chez les enfants. Le calcul de l’indice de masse corporelle chez la femme et l’homme adultes s’évalue de la même façon. Par contre pour les enfants, en dehors du poids et de la taille, il faut considérer l’âge et le sexe. Le test est valable pour les enfants âgés de 0 à 18 ans et l’interprétation se fait selon le tableau disponible à l’intérieur du carnet de santé. Il faut reporter le résultat obtenu sur une courbe de corpulence en fonction du sexe et de l’âge de l’enfant. Vous pouvez aussi télécharger ou imprimer les tableaux « bruts » qui proviennent de l’INPES (institut national de prévention et d’éducation pour la santé).

Les limites du calcul de l’IMC

L’IMC est une méthode fiable pour les hommes et les femmes dont l’âge est compris entre 18 et 65 ans mais il ne s’applique pas forcément aux sportifs de haut niveau, aux femmes enceintes et certains seniors.

L’IMC demeure un indice et non un diagnostic, car il ne fournit aucune information sur la perte ou le gain important de poids.

L’IMC n’est pas d’emblée fiable partout dans le monde, car la morphologie et la répartition de la masse adipeuse ne sont pas toujours les mêmes quand on tient compte de certaines ethnies.

Étant donné que l’âge et le sexe ne sont pas pris en compte dans le calcul de l’IMC chez les femmes et les hommes, à taille et poids égaux, la corpulence d’une femme risque certainement d’être surestimée.